Le sommeil

Dormir …. Bien dormir …. Enfin dormir …. Se rendormir

Je dors mal …. Nous sommes nombreux à nous plaindre de notre sommeil, tout simplement parce qu’il a un impact sur tous les aspects de notre quotidien :  humeur mémoire, dynamisme, performances, ouverture …si on passe une bonne nuit alors la journée on va se sentir dans une belle dynamique et cela dés le réveil,  en revanche, si on a l’impression d’avoir mal dormi ou d’avoir eu une nuit entrecoupée alors toute la journée on va se sentir fatigué .
La cause numéro 1 de nos insomnie c’est le stress, ce sont les pensées, c’est le petit vélo dans la tête qui tourne et qui tourne encore et qui empêche soit de trouver le sommeil soit de retrouver le sommeil après un réveil nocturne. Plus les nuits sont compliquées, plus on appréhende les prochaines plus les nuits sont compliquées, il faut alors casser ce cercle vicieux, voici les petits conseils pour retrouver un sommeil apaisé :

*On est à l’écoute de son corps, on se remet dans une dynamique on va au lit quand on ressent le sommeil qui arrive soit, quand on commence à bailler ou quand on a les yeux qui commencent à papillonner

*On se lève à heure fixe pour habituer le cerveau à retrouver un rythme, y compris le weekend, oui je sais c’est moins drôle mais c’est pour un temps donc la petite sieste courte est autorisée.

* On veille aussi à la qualité de ses repas, un repas du soir léger et  on évite l’alcool (même si on croit qu’il favorise le sommeil ) . Selon le docteur Chos, Président de l’institut de diététique et micronutrition, certains aliments favorisent le sommeil. Donc au goûter il faut commencer à doper la fabrication de la sérotonine. C’est l’hormone de la bonne humeur qui sera transformée en mélatonine, l’hormone du sommeil, grâce à l’obscurité et à certaines protéines spécifiques par exemple ricotta, cottage-cheese amandes, noix de cajou noisettes et fruits et au dîner, on mise sur des glucides tranquillisants, qui boostent le métabolisme de la sérotonine. Les bons aliments sont les pâtes, riz complet, pomme de terre, quinoa plus légumes bien évidemment on évitera les existants, tel que le café le thé ou le Coca-Cola .

*On pratique au moins 30 minutes d’activité physique par jour , allez c’est facile on marche un peu plus et on oublie l’ascenceur .

* On se crée également un cocon, la chambre doit être un espace accueillant, avec une température agréable en général entre 18 et 19 degrés. On essaie d’aménager sa chambre pour être dans une obscurité totale, bref on essaye le noir total sauf si on a peur du noir et là aucune honte, à chacun ses peurs.

*On se crée un rituel du soir, quelques gouttes d’huile essentielle d’orange douce sur l’oreiller, on écoute une audio, on se masse … bref on se fait du bien et on donne l’information au cerveau qu’il est temps de dormir.

*On essaie d’éviter le smartphone et de regarder son téléphone le soir .Regarder son écran peut faire chuter notre taux de mélatonine de 30 %, et oui fini le dernier tour sur les réseaux avant de fermer les yeux .

* Voici une audio pour vous aider : SOMMEIL

* Petit rappel : prendre les somnifères permet de récupérer un peu mais on ne dort pas véritablement avec les médicaments, on est plutôt légèrement anesthésié. Ces molécules ne produisent pas un sommeil naturel et font baisser le temps de sommeil très profond, celui qui est le plus récupérateur. Donc sauf cas exceptionnel il vaut mieux miser sur les options naturelles les plantes ou la mélatonine .

Si malgré cela, il est difficile de retrouver un sommeil apaisé alors il est bon d’essayer d’autres techniques telles que l’hypnose ou le EMDR afin de retrouver des nuits de qualité. En travaillant sur les croyances ( je vais mal dormir ), en mettant des mots sur la problématique qui empêche de dormir, on peut retrouver un  vrai sommeil  et donc des journées de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *